Rien que le plaisir

 

 

Akim fixa Solim et lui sourit malicieusement après avoir terminé son verre. Assis à côté d’elle dans le canapé, le jeune homme se demandait ce qu’elle avait en tête. C’est vrai qu’il l’avait invitée pour une partie de jambes en l’air. La boisson devait les aider à planter le décor. Akim attendit donc que Solim finisse son verre et la dépose avant de se serrer contre lui. Elle pencha la tête vers son entrejambe.

« On dirait qu’il y a quelque chose   sur ton pantalon », dit soudain Akim. Penchant la tête pour regarder sa ceinture, Akim ne vit rien. « De quoi parles-tu ? », questionna-t-il embarrassé. Amusée, la donzelle se leva et s’agenouilla devant lui en disant : « Je vais te montrer ». Aussitôt, elle envoya les mains sous la chemise d’Akim et commença à lui déboutonner le pantalon. Devinant un peu là où elle voulait en venir, il la laissa faire et se vautra dans le canapé. Akim sortit le vit à moitié réveillé et se mit à le lécher. En quelques secondes, le membre trouva ses marques et la demoiselle l’engloutit et le suça avec avidité.

Quelques minutes plus tard, Solim sortit un paquet de préservatifs sous le canapé et donna un  à Akim pour le pincer et le dérouler sur son boa. Elle s’exécuta rapidement. La go s’attendait que le mec ouvre le bal, mais il l’attira sur ses genoux et lui demanda de s’empaler sur son zob. N’ayant rien sous sa jupe, la matraque n’eut aucune difficulté à trouver le chemin.  L’homme était bien membré et la queue remplit la cave de la libertine, comme elle aime.

Solim laissa Akim bouger sur le poireau comme elle le souhaite pendant qu’il la guidait. Il reprit les commandes en prenant la nana en levrette. Alors que son amant la labourait copieusement, elle se caressait le bouton rose afin d’augmenter le plaisir. Peu après, dans un tremblement, elle eut un orgasme si fort que ses yeux se révulsèrent. Cependant, Solim ne baissa pas le rythme de ses va-et-vient. Il continua à la limer de plus belle. Il y allait tellement fort, qu’elle perdit la notion de temps et d’espace.

Jouissant sans retenue, Akim ne voulut pas qu’il s’arrête. D’ailleurs, Solim n’en avait pas l’intention. Se penchant à son oreille, il lui dit : « Puis-je te prendre par la porte des artistes ? ». « Tu n’as pas besoin de me le demander », répliqua la  donzelle. Le mec écarta bien les fesses d’Akim pour envoyer son engin. Celle-ci se caressant en même temps, poussa un cri de plaisir. Solim alla doucement puis après s’être enquis du bien être de son amante, alla plus vite. Désormais, Akim hurlait son plaisir en se tordant dans le canapé. « Oui, vas-y plus fort. Encule-moi plus vite. Oooh, c’est si bon », gémissait-elle.

Pendant de longues minutes, Solim besogna Akim sans relâche, lui donnant ainsi un orgasme par sa rosette. La go sentait déjà son orgasme venir, mais elle voulait qu’il résiste encore un peu. Dans un râle, le gars se retira et lâcha sa semence. La jeune fille quitta son amant en espérant qu’il la rappelle pour une autre séance de jambes en l’air, car il l’avait suffisamment comblée.

L.R.

 

Répondre

____________________

____________________


_____________________

______________________

                                                      

Galerie photo

Connexion | Designed by