Recherche des supposées armes perdues à Sokodé: La résidence du Gal Mèmene perquisitionnée ; les militaires repartent bredouilles

 

Depuis quelques mois, le pouvoir de Faure Gnassingbé a dans son viseur  le Gal Seyi Memene, accusé d’être un soutien de Tikpi Atchadam. Depuis lors, cet ancien officier supérieur des FAT fait l’objet d’intimidations.  Cette fois, c’est sa résidence à Sokodé qui a fouillée de fond en comble par des hommes en treillis. Ceux-ci seraient à la recherche des supposées armes perdues dans cette localité.

Selon nos informations, cette perquisition au domicile du Général Mèmene situé dans le quartier Komah a été menée par des bérets rouges, puissamment armés. Il nous revient que toute la résidence a été passée au peigne fin, excepté la chambre à coucher dont le gardien de la maison ne détenait pas la clé.

Après plusieurs heures de fouilles minutieuses, les militaires sont repartis bredouilles. Nous y reviendrons.

S.A

Répondre

____________________

____________________


_____________________

______________________

                                                      

Galerie photo

Connexion | Designed by