Descente à la crèmerie

 

 

Pendant qu’ils se trémoussaient sur un slow au salon, Sédi  défit la fermeture de la robe de Mablé sa petite amie. Le vêtement tomba brusquement aux pieds de la nana.  A cet instant, son regard croisa celui de la jeune fille et il se mit à guetter son approbation. Elle se mit à lui sourire tandis que ses yeux l’encourageaient à continuer. Sédi fit alors sauter les verrous du soutif et empauma les nichons. Mablé lui demanda d’ôter également son haut. Le corps du gars avait toujours émerveillé la go et l’occasion lui était donnée de l’explorer. Quand le mec fit sauter le premier bouton de sa chemise, la jeune femme lui demanda de la laisser continuer. Il obtempéra et au bout de deux minutes, elle jeta la chemise dans le canapé  avant de lui enlever son pantalon.

Mablé se blottit à nouveau contre Sédi. Leurs émotions et leurs respirations étaient tellement rapides qu’ils avaient l’impression d’étouffer. Le jeune homme caressait les fesses arrondies et fermes de la demoiselle qui colla sa joue contre sa poitrine. Aimant montrer ses muscles, Sédi porta délicatement sa copine sur le lit avant de la dépouiller de sa petite culotte. Au fur et à mesure qu’il faisait glisser le sous-vêtement les jambes de Mablé, elle sentit des frissons parcourir tout son corps. Son souffle, court et intermittent, trahit sa grande excitation. Elle avait envie de dire à son amant d’accélérer un peu les choses. La nan était très velue et préférait tondre les poils de sa chatte.

Sédi baisa, lécha la chair tendre des nichons de Mablé avant de s’occuper des tétons qui étaient durs comme le bout d’un crayon. Il malaxa délicieusement les seins de la beauté comme s’il ne voulait pas les abîmer, avant de les gober. La jeune fille se tortillait dans ses bras comme une chenille sous le soleil. Il explora le nombril avec sa langue et se mit à faire de petits baisers sur le bas ventre. La demoiselle sentit des picotements dans son bas-ventre. Sédi se montra plus entreprenant et envoya sa tête entre les cuisses de Mablé. « Non pas là-bas. Arrête, je t’en prie ! », protesta-t-elle en s’asseyant sur le lit. «Laisse-toi faire. C’est très excitant. Tu vas adorer », fit le gars en la rallongeant sur la couchette. Il la caressa un moment avant  de redescendre à la cave.

Il se mit à laper avec douceur les deux battants de Mablé avant de les écarter avec ses mains. La nana se tordit et soupira profondément. Sédi descendit dans le bénitier et se mit à la lécher de haut en bas. Il la lécha de son petit trou jusqu’au bouton intime en faisant des mouvements circulaires dessus. La nana gémissait tellement qu’elle essaya de fermer ses cuisses sur la tête de son partenaire.

Elle sursautait à chaque fois que la langue avide de son amoureux la surprenait et

la fouillait de fond en comble. « Tu me rends folle. Tu vas me faire jouir. S’il te plaît arrête »,

supplia la jeune fille, toute frémissante. Sédi continua de plus belle à la lécher et à lui sucer son bouton intime qu’il aspira d’un seul coup. Mablé poussa un cri strident et bascula au septième ciel.

L.R.

 

 

 

 

Répondre

____________________

____________________


_____________________

______________________

                                                      

Galerie photo

Connexion | Designed by